Bikecheck
2

Bikecheck Commencal Supreme 8 de Quentin Barbot

Bikecheck Commencal Supreme 8 de Quentin Barbot

Le concours photo mis en ligne depuis le 10 février sur mtb-check permet d’aller à la rencontre de pleins de riders et de passionnés de VTT – après tout, comme on le dit et ce n’est pas une parole en l’air, chez mtb-check, le héros, c’est vous !

Après un contact rapide sur Facebook, et visionnage d’une petite vidéo pour finir de nous achever, on vous propose aujourd’hui de découvrir le bikecheck de Quentin, qui roule en cofac Commencal avec le shop Capvelo.

Présentation du « Piaf Andorran » : commencal Supreme 8 (2010)

On a là une copie quasi conforme du fameux cadre du Supreme DH de Commencal ( remodelé un an plus tard avec la nouvelle géométrie ).

commencal supreme 8 cut

Une fourche de 180 mm de débattement, une couleur canaris pétante, et nous voilà avec le vélo officiel de la DDE (Direction Départementale de l’Équipement). L’effet « top tube » plat et droit comme un manche à balais donne à priori peu l’impression que ce spad est maniable ; et on verra plus tard que cela se révélera véridique.
Personnellement, j’avais besoin d’un vélo atypique. J’ai donc entre les mains un vélo qui répondait à mes critères.

Un vrai-faux free ride

Commencal annonçait le Supreme 8 comme le vélo de freeride de la marque. Cependant, on se rend rapidement compte après quelques tours de roues qu’on a là un vélo qui n’est pas vraiment fait pour les tricks.
Lourd. Très lourd… Monté comme je l’ai monté, la bête pèse environ 20 kilos et des brouettes. De quoi labourer quelques parcelles à l’ancienne ! On a ainsi le vélo le plus lourd de la catégorie à l’époque ( tout est relatif ; il y a 2 ans…)

Tiré du Supreme DH comme dit plus haut, on a donc une géométrie qui semblerait être destinée à la vitesse. Effectivement, le Supreme 8 est stable. Sur terre ou dans les airs, aucun perte de contrôle du vélo. Il ne pic pas de l’avant, ni se prend de coup de raquette. C’est parfois même quelque peu décevant si on achète ce vélo en vue de plaquer des 3.6 drop. Freerider dans l’âme, j’ai cherché à trouver la partie freeride qui résidait dans la bête. Et je l’ai trouvé, ce spad est fait pour l’engagement, le franchissement, et les longs jumps freeride. N’en faites pas une bête de slope, ce spad vous enverra loin, mais pas haut.

commencal supreme 8Pour les trickers ( mot inventé pour désigner une personne qui aime les figures ), vous pourrez plaquer des figures du type suicide, table top, x-up, superman. Toutes rotations relevant des Crankworks…
En ce qui concerne le comportement du vélo dans le défoncé, on a un vélo qui s’avère souple et progressif. On ressent très peu les aspérités, ce qui est pas mal pour envisager des prises d’élan dans sur des lignes peu praticables. En montagne, on  un donc vrai vélo polyvalent qui vous emmènera autant sur une DH engagée, que sur bike park (attention aux North Shores qui peuvent être traites lors des trialisant avec ce vélo lourd et peu maniable )

Usure et fiabilité

Des composants relativement fiables pour débuter bien que montrant rapidement leurs faiblesses dès que l’on commence à envoyer. Je pense notamment aux freins Avid Elixir d’origine… qui chauffent aisément et fuyaient pour ma part. J’ai donc opté pour une solution radicale : Hope Tech V2 ( puissants, mais lourds – je n’étais plus à ça près).

hope tech v2

Le vélo est donc facilement upgradable pour en faire le spad de notre cher Yannick Granieri lors de la Rampage.

Ma conclusion

Ce Suprême 8 semble à priori être un VTT fait pour attaquer en descente et envoyer uniquement sur des longs jumps à la façon d’un vélo de DH.

Deux possibilités selon moi si vous souhaitez faire évoluer votre Suprême 8 – 2010:

  • Upgrade pour en faire un spad de DH ( Double T, composants plus lights… ), mais dans ce cas mieux vaut-il partir sur un VTT de DH plutot que sur le Supreme 8.
  • Upgrade pour développer son aspect ludique freeride. Poste de pilotage, fourche plus light simple T, roues et pneumatiques. On aura un vélo plus joueur, plus maniable, qui pourra faire l’objet de certains tricks artistiques.

Remerciements

commencal cofac quentin barbot

A COMMENCAL, pour la confiance qu’ils m’accordent.
Au Bike Shop Capvelo ( Istres – 13 ), avec qui je travaille encore actuellement, c’est toujours un plaisir de pouvoir leur envoyer quelques photos en guise de remerciements !

Share:
  • googleplus
  • tumblr
  • pinterest

There are 2 comments

  • papaill dit :

    c’est vrai que les commençal son particulièrement lourd, mon premier disque était plus lourd que mon x-control 210 …
    et quentin as-tu essayer le nouveau supreme freeride (le gris en simple té) sur la base de la nouvelle cinématique de commençal ??

    ^^

  • Quentin dit :

    Salut Papaill,

    j’ai pas eu l’occasion de tester les derniers Supreme Fr bien que ça ne soit pas l’envie qui manque, et que je les trouve vraiment superbe.

    Quentin

  • Leave a comment

    Want to express your opinion?
    Leave a reply!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *