AM
0

Bikecheck: Yeti 575 par Antoine

Bikecheck: Yeti 575 par Antoine

Après l’Eurobike, tout le monde est fatigué.. les marques ont à peu près toutes dévoilées leurs nouveautés (2015 cette année..) et du coup, c’est le calme plat coté news. On a alors (encore) plus de temps pour vous partager des hot or not et des bikechecks avec vos vélos. Aujourd’hui, c’est Antoine, qui a déjà eu l’honneur d’un bikecheck avec son Cannondale F1, qui revient avec son 26 pouces enduro sur base Yeti 575.

Attention, gros montage en vue et photos aux petits oignons !

Texte & photos: Antoine B.

« Cela faisait un moment que je m’intéressais à l’enduro »

M’éclatant de plus en plus dans les descentes, l’appel du «  tout mou » s’est imposé quand j’ai senti les limites de mon Cannondale. La pratique s’étend considérablement développée ces dernières années, la médiatisation (vidéos, championnat du monde) a suivit et j’ai succombé. J’avoue que MTB-CHECK, avec ses vidéos et articles réguliers, n’a pas été innocent dans mon craquage (mtb-check: merci de ne pas nous envoyer la facture en réclamation)

« Le choix de mon Yeti a été dicté par un coup de plusieurs foudres »

D’abord le cadre que j’ai tout de suite adopté en voyant l’annonce. Même s’il n’était pas mis en valeur lorsque je l’ai vu la première fois (excuse moi Fred), je l’ai associé à une série d’élément que j’imaginais bien montés dessus.

yeti 575 turquoise

Ayant flashé sur les Crossmax enduro de Jerome Clementz, ça a été une évidence pour moi qu’elles iraient bien avec le 575. Tout comme la «  nouvelle » Pike. Un carton non seulement sur son look, mais aussi sur son fonctionnement. Elle vient de remplacer la Magura Thor et attend prochainement un petit restickage.

mavic crossmax enduro jaune

Je voulais également me faire plaisir en le montant en 1X11. Le X01 a été choisis, au détriment du XX1, pour son look noir plutôt que pour le tarif.

sram X01

J’ai voulu respecter une charte de couleur pour le vélo (on fait bien les choses ou on ne les fait pas…): noir, turquoise et jaune.

yeti 575 antoine

L’idée générale du vélo était d’avoir un bike qui sache encaisser du lourd, mais qui reste léger et pas un fardeau en montée. C’est également la raison pour laquelle chaque composante a été choisie pour son poids et sa fiabilité. Le pari est gagné car avec son poids qui dépasse à peine les 12kg, c’est un aussi bon grimpeur que descendeur.

yeti 575 monopivot

Le vélo est très maniable dans le sinueux et les épingles, mais il montre également une bonne stabilité lorsqu’on prend de la vitesse dans le cassant. Il n’excelle pas dans un domaine ou dans l’autre comme certains vélo, mais il se débrouille bien partout. C’est pourquoi je le considère comme un vélo ludique qui permet de prendre beaucoup de plaisir et de bien apprendre à son guidon.

« prendre beaucoup de plaisir et de bien apprendre à son guidon »

Liste des courses:

– Cadre: Yeti 575 2011 Triangle Carbone
– Frouche: Rock Shox Pike 2014 150mm
– Potence: Thompson 70mm
– Tige de selle: Rock Shox Reverb
– Roues: Mavic Crossmax Enduro
– Pneu avant: Mavic Charge
– Pneu arrière: Mavic Roam XL
– Freins: Shimano XT 203/180 Ice tech
– Cintre: Easton Haven Carbon 720mm
– Grips: Hope
– Transmission: Sram X01

grip hope noir
– Selle: Italia SLR Black
– Pédales: Shimano XT

Share:
  • googleplus
  • tumblr
  • pinterest

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *