Roc d'Azur
4

Btwin Rafal 27.5, atterrissage en 2016

Btwin Rafal 27.5, atterrissage en 2016

Voici le demo-bike / prototype du futur hardtail 27.5 de Btwin, futur fer de lance de la gamme Rafal. Cette année, Btwin a bien tenu à mettre les choses au clair pour éviter la déception du Peak, all mountain présenté l’année dernière et absent du salon cette année. Le projet Peak n’est pas avorté mais décalé le temps de finaliser la conception du produit. Donc, ce Rafal, ce n’est pas pour tout de suite en magasin.

btwin peak all mountainLe projet all mountain Peak

Une version aux couleurs de la team était présentée et une autre était également présentée en arrière plan. Pour Btwin, l’objectif est avoué: prendre le pouls des visiteurs sur leurs futurs produits cross country « premium ». Nous avons tendu le bras pour que l’on nous prenne en plus la tension pendant que nous scrutions calmement la bête ^^ (3 jours de Roc, ça fatigue)

btwin racing semi rigide carbone

Première impression, on a reconnu directement la signature Btwin et le design du cadre fait immanquablement pensé à celui appliqué au très réussi cadre du Mach.

cadre carbone vtt btwinLa jonction top tube / tube de selle est originale et est le marqueur principal du design de ce Rafal

Au contraire de son pote tout-suspendu, ce vélo n’a pas été équipé pour le salon du groupe XTR électrique. Malgré tout, le tube de selle indique que le cadre est prêt à recevoir une batterie et à gérer les connexions avec le système Shimano.

groupe xtr shimano electriqueLe groupe Shimano XTR « brillant » se marie bien avec le revêtement gris mat appliqué au cadre du Rafal

Choix du 27,5 pouces, cadre full carbone avec fixation de freins post mount, axe arrière en 12mm, transmission avec pré-disposition électrique, choix de matériel haut de gamme (Mavic Crossmax SL, Shimano XTR..), on prend vraiment ce Rafal comme la démonstration des ambitions de la marque nordiste dans le VTT premium. On aura l’occasion de redire sensiblement la même chose avec le présentation à venir de son homologue tout-suspendu.

Enfin, on a envie pour finir de remercier Btwin de ne pas avoir cédé à la tentation de présenter un vélo complètement fluo. Ce vélo est la démonstration que l’on peut faire de l’effet (fluo) sans bombarder tout le cadre.. c’est bon à savoir ^^

touche de couleur sur le btwin rafal

Annoncé pour le printemps 2016.. on aura de toute manière plus de précisions lors du prochain Roc… ou avant si jamais une tournée s’organise au Btwin Village à coté de Lille où les développeurs travaillent.

Share:
  • googleplus
  • tumblr
  • pinterest

There are 4 comments

  • didier dit :

    la politique de décathlon est déroutante et changeante ! malheureusement pas toujours dans le bon sens !
    soit disant le 29 pouce serait supprimé, le voici en rafal 700! ça c’est plutot bon !
    le 27,5 tout rigide ( on est en France ) est pour 2016; trop long !
    l’appellation rafal devait etre pour le haut de gamme, le voici sur le rafal 700, qui n’a rien de haut de gamme! pas bon !
    b twin n’a toujours aucune accroche sur le public, mais décathlon insiste! je préfère le nom de rockrider! je ne suis pas le seul*
    chez décathlon un pas en avant, deux en arrière…

    • Quentin dit :

      dans la tête de la distribution de décathlon, qui vend essentiellement des vélos à 200€, un vtt à 1000€,c’est déjà du haut de gamme en magasin. ce qui doit expliquer pourquoi le nom rafal apparait sur ce 29 pouces. Après, par rapport à un entrée de gamme chez lapierre (http://www.cycles-lapierre.fr/2015/velos-vtt-cross-country/prorace-227-229), il n’y a pas scandale non plus. Concernant le nom, je crois que la présence de la marque sur le Roc a du leur permettre de valider les choix face aux visiteurs du salon.. pas choqué outre mesure même si c’est vrai, tout cela est compliqué et mettra du temps à rentrer dans les têtes

  • Sebastien dit :

    Decathlon a la fâcheuse habitude d’annoncer des VTT qui soit ne sont jamais produits, soit sont fabriqués et vite retirés des rayons. Pour exemple, les pourtant récents 900 et 920s, jamais vus dans les magasins de province que je fréquente. L’un est soldé, et le second est épuisé. La faute à une fiabilité devenue douteuse, un nom peu accrocheur (btwin, beuark) et des tarifs de plus en plus déplacés.
    Pour ma part, je suis passé chez Giant. J’ai acheté un anthem sx 2015 neuf 1750 euros après remise de 20%. Certes, je n’ai pas le cadre carbone mais le vélo est à peine plus lourd, beaucoup plus fiable, super bien équipé en fox performance, xt slx et tds télescopique, et, surtout, il a le mérite d’exister, lui. C’est dommage car D4 avait une carte à jouer avec toutes les évolutions récentes dans le monde du VTT, mais je pense qu’il manque une tête pensante chez btwin(décidément je ne me ferai jamais à ce nom).
    A ce train, la branche vélo de D4 est morte dans 3-4 ans. Et ça m’etonnerait que les sportifs recrutés par la marque acceptent de rester. Ce n’est pas parce que l’on hausse les tarifs et que l’on embauche des stars que l’on devient légitime et ça, D4 ne l’a pas compris non plus.

    • Quentin dit :

      Btwin fait l’essentiel de son CA sur des vélos d’entrée de gamme à 500 roros et moins. Vu les volumes écoulés, ils peuvent voir venir ne t’en fais pas

  • Leave a comment

    Want to express your opinion?
    Leave a reply!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *