Roc d'Azur
0

Canyon Spectral AL 6.0

Canyon Spectral AL 6.0

En refondant toute sa gamme Nerve Alu, Canyon aborde 2014 avec beaucoup d’ambitions.Elle repose sur une nouvelle segmentation entre deux modèles, le Nerve et le Spectral, tous deux déclinés en 2 versions en 27,5 pouces (AL) et 29 pouces (AL 29). On a donc récupéré le Spectral AL – 27,5 pouces et 140mn de débattement au menu.

Pour info, au moment du Roc, nous ne connaissions pas sa position dans la gamme. Il s’agit du modèle 6.0, l’entrée de gamme calée juste en-dessous de 2 000€.

C’est parti pour le tour du vélo !

canyon spectral AL 6.0

Fin et brut à la fois

Pour commencer, on peut dire sans trop se tromper qu’il y a du travail sur ce nouveau vélo, aussi bien au niveau de sa conception et de son design.
Le top tube fin assez fin et coudé permet de faire coup double, le renforcer et donner une petite touche d’agressivité par désagréable.

L’agressivité n’est pas synonyme ici de lignes torturées bien au contraire. Beaucoup ont remarqué et apprécié en regardant le vélo la belle continuité de ligne entre le top tube, la biellette et les haubans. Cela ne bouleverse le fonctionnement de la suspension classique utilisée par Canyon sur ses vélos alu mais ça a le mérite de renouveler le genre avec un basculeur hyper compact et bien intégré. Puisque l’on est dans les suspensions, on retrouve du Fox Float CTD avant / arrière mais sans le réglage au guidon qui permet de faire une pierre – deux coups.

Pour finir ce chapitre, on est obligé de vous parler de cette présentation « Raw Club » que Canyon propose sur pas mal de ses références. Popularisée par quelques marques américaines bien locales comme Intense ou Foes, le Raw est tout simplement un alu brut recouvert d’un vernis. Exit la peinture. Plus que le gain de poids (…), le Raw procure au VTT un petit coté « sortie d’usine en cachette » qui est très sympa.

Mais la marque insiste également sur la durabilité du traitement qui permet de garder un VTT impeccable là où une peinture peut toujours subir des accrocs. Si malgré tout vous n’aimez pas, une version rouge un peu glossy est dispo sur cette version 6.0.

suspension 140mn du canyon spectral AL

DU SLX en valeur sure pour la transmission

Pour faire avancer le vélo – on retrouve un groupe quasi complet Shimano SLX en double plateau puisque le dérailleur arrière passe en XT.
Pour freiner la machine, on retrouve une paire de freins Avid Elixir 5.

rear triangle canyon spectral AL

Un poste de pilotage sans chichis

C’est du coté du guidon que l’on devine le plus la position d’entrée de gamme du 6.0. Sans juger la qualité des composants maison Iridium, la présentation n’est pas super sexy même si l’ergonomie a l’air plus que correcte (cintre large en 740mn, grips Ergon, manette de tige de selle). Il faut passer à la version 8.0, quelques centaines d’euro plus chère, pour avoir un up significatif sur les composants.

canyon poste de pilotage iridium

Train roulant sur surprise

Pas de composants maison cette fois-ci du coté des roues où des Mavic Crossride 27.5 sont associées à des gommes Continental Mountain King avec structure Black Chili. Des bons boudins en 2.4 de largeur connus pour leur polyvalence. Ils ne seront peut-être pas le meilleur compromis cet hiver en pleine boue mais bon.. ils ont un autre mérite purement visuel: bien assoir le vélo au sol et confirmer tout le potentiel du vélo et de ses 140mn de débattement.

mavic crossride and continental tires

Le petit plus qui fait bien la différence

Le tour du vélo ne pourrait pas être fait correctement sans un arrêt sur cette photo à la profondeur de champs rarement atteinte par le photographe (cf moi..).
Même si elle met en valeur la selle maison, c’est bien la tige de selle que nous souhaitons mettre en avant. Canyon a fait le choix de proposer une tige de selle télescopique sur tous ses Spectral et c’est plutôt chic dans l’idée de proposer une Reverb pour le tarif annoncé plus haut.

rockshox reverb adjustable seatpost

Voila, le tour de la machine est bouclé, reste à vous présenter les notes de l’ami Lionel qui a pris en main le Spectral une petite heure et qui va vous donner ses impressions.

Juste avant, petit récap des cotes de la machine en taille L présentée ici : 1172mn d’empattement, top tube de 612mn, bases arrières en 430mnangle de direction de 67°.

En action

Retranscription de la page 1 de la prise de note

Déjà, en le prenant en main sur le stand, après les réglages des SAG, j’étais déjà convaincu de pouvoir rouler vite avec ce vélo et son look de proto !
Sur les quelques tours de la piste d’essai, je peux vous dire que les roues en 650B aident vraiment ce genre de vélo qui pèse un peu (cf 13,5 kg) – ça se sent assez facilement car il est facile à emmener et rentre bien dans les courbes. la géo du vélo y est peut-être aussi pour quelque chose tout comme le CTD qui contrôle bien les suspensions.

canyon spectral test

Page 2 / si j’avais à comparer

Sans l’avoir essayé dans du secouant, si je le compare aux vélos de même gabarit (taille de roues / débattement) que j’ai pu rouler, je dirais que le Spectral dans cette configuration a plus la philosophie d’un gros trail bike qu’un petit enduro – il n’en a pas l’équipement en même temps. Mais sa stabilité et son bon équilibre sur le passage des deux tables laissent présager de bonnes aptitudes dans le dur.

Discussion une fois que nous avons su le prix du vélo…

C’est typiquement le genre de vélo qu’un rider qui veut attaquer sérieusement le VTT peut/doit acheter. Le vélo est facile, l’équipement sérieux et il sera une super base pour être pimpé un peu ou beaucoup au gré des envies.

Share:
  • googleplus
  • tumblr
  • pinterest