Bikeproject saison 1
0

MTBCHECK BikeProject: DVO Diamond avec Two Wheels

MTBCHECK BikeProject: DVO Diamond avec Two Wheels

On arrive tout doucement à la fin du chapitre 3, avec un retour aujourd’hui sur la fourche DVO Diamond avant d’aller tourner nos têtes sur le train roulant d’ici la fin de semaine. Et puis viendra le temps du chapitre 4, qu’on espère riche en rebondissements (contrôlés évidemment).

La fourche est fournie par Two Wheels, qui gère le SAV de la marque en France. Kevin a donc pu nous préparer la fourche en ramenant le débattement à 130mm pour coller aux préconisations du Evil Following (120-130mm même si on voit souvent des montages en 140mm sur le vélo). Donc si vous avez reconnu l’ours sur le beau carton emballant et protégeant la fourche, vous avez deviné que le siège de DVO est en Californie. Et donc que le gros nounours n’est pas la propriété d’Intense qui le pose sur chacun de ses cadres :p

carton dvo diamond

Allez, c’est l’heure du scroll et de regarder cette fourche de haut en bas.

dvo diamond 29 black

Quelques photos en diaporama pour apprécier les détails de la fourche – disponible en noire comme ici ou en vert DVO – couleur qu’il faut assumer jusqu’au bout. On s’est senti un peu faible sur le coup et la version noire a semblé plus consensuelle pour le reste du montage et aussi pour préserver les autres partenaires du projet. Et il y a de quoi être content du choix car elle est super classe avec son marque noire brillant sur peinture noire matte, et les petites touches de vert rappellent la couleur clé de la marque qui lui a permis de se faire repérer plus facilement les 1éres années de commercialisation.

a

La Diamond est une  fourche qui scanne large, allant jusqu’à 160mm de débattement. Les pratiques Trail / AM / Enduro sont donc à la portée de ses plongeurs en 35mm. Revers de la médaille, elle boxe plutôt dans la catégorie des poids lourds – nous l’avons pesé à 2 170 grammes avec le pivot dans son intégralité. Les 2 100 grammes indiqués sur la fiche produit sont justes.

Au niveau des réglages, la Diamond est bien dotée avec une gestion des compressions hautes et basses vitesses, sur le haut du fourreau droit de la fourche. La molette verte (low speed) de réglages des basses vitesses permet de jouer entre 6 positions, 1 tout ouvert, 6 tout fermé (à utiliser en montée). En-dessous se situe la molette « high speed compression », que l’on tourne en se servant de la molette verte. 2 en 1 !

reglage compression haute et basse vitesse

A l’autre extrémité de ce bras se trouve la molette de rebond. Et de l’autre coté, on a la molette de l’OTT, dont le but est de gérer la sensibilité de la fourche sur les 1ers centimètres de débattement.
Donc, le réglage OTT pour bien gérer la sensibilité en début de course, le réglage basses vitesses pour le tout-venant, le réglage hautes vitesses quand ça cogne, le rebond.. pour le rebond.Si tout cela s’avère trop inexact, nous irons brûler en enfer.

Évidemment, devant tout ça, le pré-requis est déjà de charger correctement sa fourche en air et d’avoir contrôlé le SAG. Ce qui nous a rassuré dans la quête du setting parfait, c’est que la fourche est livrée avec un guide d’utilisation ultra bien fait, indiquant les settings de base pour démarrer sereinement et ensuite faire joujou en fonction de son terrain de jeu et de ses affinités.

réglage suspension vtt
Et justement, faire joujou, ça commence à nous chauffer sérieusement et une petite voix nous dit que le montage a peut-être déjà eu lieu secrètement… La suite très vite !!

Share:
  • googleplus
  • tumblr
  • pinterest

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *