Roc d'Azur
0

On a croisé le Canfield Brothers Yelli Screamy

On a croisé le Canfield Brothers Yelli Screamy

Vous connaissez peut-être ce gros bébé qui a eu droit à un essai complet dans un titre de presse spécialisée il y a quelques semaines. Nous avons eu la chance de le croiser et de monter dessus lors du Roc. Présentation.

Nom de famille : Canfield Brothers | Prénom : Yelli Screamy | Poids à la naissance (enfin, cadre nu) : autour des 2kg

canfield brothers yelly screamy

Le montage a été réalisé par Bruno de Radikal Bikes Import, sa structure qui importe la marque en France. Canfield Brothers (créé par deux frères) est plus connu pour ses gros vélos, le Jedi et le the One. Alors, quand la marque américaine a décidé de se ‘hardtailiser » et d’adopter des roues en 29 pouces, elle n’a pas perdu le nord en proposant un cadre ludique et costaud. Autant le triangle avant avec son toptube coudé apporte un peu de douceur, autant l’arrière ne laisse peu de doute sur ce qu’il est capable d’encaisser… ou de redonner à son rider ^^

logo canfield brothers

Une tête de mort en guise de logo, un physique de costaud, le Yelli Screamy a tout d’un bad boy. D’ailleurs, une fois assis dessus, on n’a pas reconnu notre Lionel déjà passé en mode US « je ne reconnais plus personne en… »

vtt en mode harley

Mais est-on assis sur le Yelli comme sur une grosse moto américaine ? Non, mais on y est super bien installé, la faute à un cadre assez compact et un poste de pilotage aux petits oignons avec un combo Spank / Dartmoor bien sous tout rapport car aussi bien dimensionné que joli à regarder.

guidon vtt

Les 140mn de fourche à l’avant associées aux grandes roues offrent une première indication que le vélo est taillé pour l’aventure.
La transmission confirme plus l’enduro que l’aventure avec un montage assez exclusif en mono plateau avec un 32 dents et une cassette en 11-36. Le supplément de cuisses n’étant pas livré avec le vélo, il faudra de bon acquis pour mener le vélo dans le + sans se cramer pour le D- qui suit généralement.. Cassette, dérailleur, shifter et chaine sont du SRAM X9.

A noter le joli anti-D cSixx en carbone qui vient contenir la chaine.

transmission vtt

Le plateau est un Dartmoor, marque que l’on retrouve disséminée un peu partout sur le vélo, avec Spank aussi.
Les roues combinent des cercles Spank Oozy, des très beaux hubs dartmoor et des rayons DT. Effet garanti coté look en restant sur un montage pas délirant au passage à la caisse.

composants dartmoor

Le tour du vélo se finit fatalement sur du beau – pas des US mais bien du UK avec des freins Hope HOPE Tech M4 custom.

freins hope

Bruno nous a offert la possibilité de rouler sur son bike de démo quelques tours. Son Yelli Screamy offre un mix vraiment surprenant.

La mise en mouvement du vélo se fait aisément et il est surprenant dans sa capacité à tenir sa vitesse et à bien enfiler les whoops du parcours test. La rigidité du vélo est évidente (vous pourrez toujours essayé de le tordre en danseuse…) mais l’excellente position offerte par la géométrie et le confort qui en découle vient agir comme une goutte d’assouplissant pour votre linge.

Vous l’avez compris sans doute, sur la piste d’essai du Roc, c’est sans doute le coté good boy du Yelli que nous avons découvert  :-)

Share:
  • googleplus
  • tumblr
  • pinterest

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *