Bikecheck
0

Roc d’Azur 2015: les vélos des pros (vague gros vélos)

Roc d’Azur 2015: les vélos des pros (vague gros vélos)

Nouveau top avec cette vague gros vélo, après celle des XC qui a mis en avant le VTT qui nous a fait vibrer le plus pendant le Roc, l’édition 25éme anniversaire du GT Zaskar produite par l’un des mécanos de chez GT. On passe maintenant aux enduro et DH, avec quelques très beaux spécimens… quoi de plus normal pour des vélos de pro en même temps !

Honneur aux dames, enfin à la dame avec le Meta V4 de Cécile Ravanel. Cosmétique 2016 mais équipements spécifiques pour un duo qui a finit vice champion du monde sur la saison des EWS, derrière Tracey Moseley et devant Anneke Beerten..

commencal meta v4 cecile ravanel

Autre gloire française du VTT, Nicolas Vouilloz jongle entre les services du développement de Lapierre et les courses, avec un certain succès cette année puisque finissant 5éme du classement EWS. Bien qu’il ait été présenté à l’Eurobike, le nouveau Spicy Carbone est déjà dans un nouveau processus de développement. Le plus visible est l’arrivée d’un amortisseur à bonbonne avec une tête spécifique pour l’EI-shock. La batterie se retrouve d’ailleurs propulsée en dessous du boitier de pédalier puisqu’elle empechait Nicolas de disposer de son bon bidon Fabric (sans porte bidon) sur le tube diagonal.

lapierre spicy carbone nicolas vouilloz

3éme au général des EWS malgré une dure année, Jérôme Clementz a sorti une édition custom de son Cannondale Jekyll pour conclure sa saison à Finale Ligure. Comme sur le Lapierre de Nicolas Vouilloz juste au dessus, les riders SRAM ont eu droit à leur kit « gold » de fin d’année avec chaine et cassette qui brillent; une touche de style pas forcement indispensable au thème du jour mais bon..

cannondale Jekyll 2016 jerome clementz

GT Sanction cherche propriétaire.
Les composants Pro et les autres sponsors confirment bien que ce vélo appartient à l’un des membres de la team Atherton Racing. Une pièce sur celui de Martin Maes ?

GT-sanction-2016
Des cotes anglaises à la région Nantaise, il n’y a que quelques heures de bateau pour arriver chez Sunn. La paire Lapeyrie – Bron a bouclé la première saison du retour de Sunn aux affaires en compétition, même si elle a démarré sur d’autres vélos que le Kern LT Team que vous apercevez ici. C’est d’ailleurs celui de Kilian Bron. La bonne idée est que l’on peut rouler peu ou prou sur le même vélo contre un bon chèque (autour des 6500€)

Sunn kern LT Kilian Bron

Comme les autres vélos, on aura l’occasion de venir rapidement décortiquer le montage de Richie Dude – une base Yeti SB6c dans le turquoise typique de la marque américaine. Mais comme dirait un papy cycliste à coté quand je prenais les photos, c’est quand même un « sacré bazar » cette suspension.. Un point en moins pour le Switch Infinity :p

yeti SB6c richie dude

Fierté du stand Hope, ce Sworks Enduro est lui aussi champion du monde, en Masters sur les EWS. Le vélo est full Hope avec la nouvelle anodisation Orange. Pour la petite histoire, son rider Woody Hole est salarié chez Hope, en charge des stocks et de la logistique.. Sûr qu’il est possible de faire des livraisons très rapides au guidon de son vélo !

sworks enduro hope

Avant d’attaquer les 2 DH de notre top, arrêt sur image sur le BH Lynx 6 de Karim Amour, largement moins discret que son même vélo exposé l’année dernière. C’est sans doute son manque de discrétion qui le rend sympathique dans tous ses excès.

BH lynx karim amour

Retour chez GT avec le Fury de Rachel Atherton customisé pour les derniers championnats du monde à Andorre. L’Union Jack n’était pas de trop pour fêter le 3éme titre mondial de la rideuse. C’est d’ailleurs sympa que GT ait pensé à l’exposer sur le stand…

GT fury rachel atherton

… au contraire de Lapierre qui n’a pas mis le vélo du titre de Loic Bruni en Andorre mais celui de sa précédente course en Italie à Val Di Sole. Peut-être est-il déjà au musée Lapierre ou soigneusement gardé au chaud par le nouveau porteur du maillot Arc en Ciel !

bruni lapierre dh val di sole
Il manque un vélo de pro parmi cette sélection… vous devinez qui et quel vélo ?
Et oui, c’est bien le dernier vélo ‘en compétition’ de Fabien Barel qui manquait à l’appel !

canyon strive CF fabien barel last pro bike

Share:
  • googleplus
  • tumblr
  • pinterest

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *