Videos
0

Slow down – prendre son temps (de rider mais pas seuleument)

On peut gérer sa vie comme son VTT, parfois dans un pur objectif de performances, sans cesse. Ou bien, quand on le veut ou quand on le peut, relâcher un peu les tensions et se laisser aller dans un rythme plus lent pour mieux profiter de tout ce qui nous entoure. C’est l’idée de cette jolie vidéo et du récit illustré ci-dessous, si vous et l’anglais, ça fait 2.

Un très bon moment proposé par Tangi, qui organise et accueille des riders venus découvrir l’immensité et la beauté du Népal et de ses sentiers. C’est d’ailleurs lui qui a aidé Rodolphe Pasciuto à dessiner son trip (voir son récit en vidéo).
Aussi, si la vidéo parle du temps, n’oublions pas que la région a subi de terribles séismes et qu’une fois encore, les populations vont devoir (se) reconstruire – une question de temps encore mais pas seulement si vous voulez les aider d’une manière ou d’une autre…

Photos : Ang Thsering
Texte / rider: Tangi
Structure: enduromtbnepal.com

Restauration rapide,  voitures rapides, connexion rapide, vélos toujours plus rapides….

De nos jours, tout et tout le monde doit être rapide. Je me demande encore pourquoi, dans notre société, nous nous excusons toujours pour notre manque de vitesse?
Je ne suis pas un homme paresseux mais je veux prendre mon temps. Quand je suis pressé, je fais habituellement beaucoup d’erreurs, dans la vie et sur mon vélo ..

Pour échapper aux pressions de la vie moderne, j’ aime prendre mon vélo dans les montagnes, seul ou avec des amis, et profiter du temps sans soucis de performance, sans montre, un retour aux besoins primitifs, simples plaisirs de la vie …

commencal titane

Mon terrain de jeu pour mes aventures est l’Himalaya, à l’est du Népal, Solukhumbu pour être plus précis. Une terre antique encore épargnée par le tourisme de masse et certainement le meilleur endroit ou j ai eu la chance de rouler. Lorsque vous roulez sur ces sentiers, vous ne pouvez que penser  aux  gens qui les ont construits. Ils pensaient certainement que les vététistes viendraient ici un jour, rouler dessus procure tellement de plaisir…

Le lieu ultime de ce voyage est Pikey pic, 4050 mètres d altitude. Ici vous pouvez profiter de la vue de 8 sommets de plus de 8000m de haut: Sagarmatha (Mt Everest), Makalu, Kanchenjunga, Annapurna, le Lhotse …. ils sont tous là et juste pour vous.

tangi nepal

Debout devant ces géants, en admirant le lever du soleil, un sentiment inestimable d’immensité vous submerge, un plaisir simple qui ne peut être mesurée par le temps.

slow down enduronepal

Atteindre ce sommet prend 3 jours, 3 jours à pédaler pour une descente !! J’ai déjà entendu de nombreux vététistes habitués aux remontées mécaniques protester contre la pratique de ce genre de torture. Quantité et qualité sont deux choses très différentes et distinctes.

En chemin, nous traversons de nombreux villages où nous pouvons voir que l’utilisation et la valeur du temps est très différente de celle que nous avons  dans nos sociétés modernes.

mtb nepal 1

Le rythme de la journée est toujours dicté par le soleil, par la saison, une montre est un petit objet très insignifiant. Ici, le temps est flexible.

vtt couché du soleil

Ces voyages en montagne me font vraiment prendre conscience que nous devons ralentir.

Share:
  • googleplus
  • tumblr
  • pinterest

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *