MAG VTT
2

Test des suspensions B.O.S Deville et VipR (p)review, le Diable se cache dans les détails

Test des suspensions B.O.S Deville et VipR (p)review, le Diable se cache dans les détails

Le petit monde de la suspension pour VTT fait est régi par les modes et les arguments commerciaux. Ceux qui remportent les marchés OEM (comprenez monte d’origine) sont également bien souvent ceux qui arrivent à imposer leur « voie » sur le marché de l’after market. Les Fox et rockshock en tête sur les milieu et haut de gamme et Suntour sur quasi le reste de la gamme. Reste quelques marques comme Marzocchi qui était en difficulté financière, mais qui propose des produits performants, et des acteurs émergents comme X-fusion, manitou, white brother, Fournales, Magura, formula et DTSwiss et DVO.

Dans cet univers B.O.S, une société française crée par Olivier Bossard, un transfuge de la grande époque SUNN  pour lequel il était responsable du bureau d’étude qui à l’époque produit pour le team des bijoux de technologies et qui demeurent à ce jour inégalés.  Aujourd’hui outre une grande activité dans l’automobile, BOS demeure une référence dans le monde du VTT, avec des produits à part.

Nous avons eu la chance de tester deux de ces produits les plus accessibles, une fourche all-mountain/ enduro la Deville et son amortisseur lié le Vip’R. Ces deux produits sont des exceptions sur le marché à bien des égards à commencer par leur tarif plus élevé, mais aussi par leur approche technologique.

Bos Deville : au diable les gadgets !

Derrière ce jeu de mots un peu facile se résume d’une certaine manière la philosophie de la Deville TRC. À noter que nous avons essayé un modèle en 140mm de débattement et pivot standard 1 1/8 droit qui correspondait à notre programme de test et à la plateforme de test. Nous vous passerons les détails du montage qui sont tout ce qui de plus standard. Petit détail, la Deville dispose sur le té d’une encoche fort pratique pour sortir la bague du jeu de direction évitant ainsi de ruiner la peinture lors d’un changement. La fourche propose une palette de réglage complète, hydraulique lente/rapide en détente et rebond, pré charge de ressort pneumatique et le TRC. La fourche est construite sur des plongeurs de 34 mm de diamètre et un axe de 20 mm avec un blocage rapide spécifique (et bien pensé)

1er roulage

Les premières sensations lorsqu’on essaye un nouveau produit aussi complexe à appréhender qu’une fourche haut de gamme qui plus est, sont, soit trompeuses,  soit tout de suite excellentes. Dans le cas de la Deville, nous avons dû prendre nos marques. La toute première sensation qui est perçue est la rigidité importante, il en ressort une sensation de précision du train avant déroutante. En réalité, on met un peu de temps à comprendre d’ou vient cette impression. Est-ce la rigidité ou la géométrie de la plateforme équipée ? La réponse est venue après (quelques) des kilomètres sur des parcours variés. Toujours au premier abord, l’amortissement demande à être cerné, et pour cause son fonctionnement est tellement constant et linéaire alors que l’on s’attend à une sensation de plongée qui est ici très amoindrie pour ne pas dire inexistante. Eh oui, à l’inverse de la concurrence l’amortissement est ici confié à l’hydraulique et non pas au ressort pneumatique qui lui joue parfaitement son rôle de garant de l’assiette du vélo. De fait quoiqu’il arrive et, peu importe dans quelle phase vous vous trouvez, le vélo conserve une assiette quasi constante et donc sa géométrie.

Une sensibilité à fleur de…

Le résultat est qu’au bout du compte on se surprend à passer vite, bien plus vite à des endroits où avant on n’aurait pas pensé le faire. Pourquoi ? La sensibilité et la réactivité de l’hydraulique de la fourche sont telles qu’elle a une lecture excellente du terrain et colle donc littéralement la roue au sol abordant les racines pierres et autres aspérités du terrain. Le moindre réglage a un effet sensible sur le comportement de la fourche. Bref un produit qui mérite largement un essai plus poussé et lié à l’amortisseur Vip’R que vous trouverez dans All-moutain magazine sur iPad dans très peu de temps disponible sur l’Appstore.

  

Share:
  • googleplus
  • tumblr
  • pinterest

There are 2 comments

  • papaillvtt dit :

    mon petit zesty me réclame un ensemble BOS avant la fin 2012 …

  • Leave a comment

    Want to express your opinion?
    Leave a reply!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *