Reviews
12

(Preview) Following Bos Vip’r damping system

(Preview) Following Bos Vip’r damping system

The rear part of the bike dont loose any thing and Bos has created a dedicated air spring damper for enduro / all-mountain practice, the Vip’R. The product is simple, a constant volume chamber, simple adjustments, rebound, rebound, compression and a three-position lever. True to its concept, without blocking system, but appropriate behavior in all phases of riding.

Out of the box

Again the overall design differs from the competitors. The body of the damper diameter is already significantly higher than other 2cm more or less. The immediate result is significantly increased lateral rigidity. But this fact brings makes operation much more linear, torsional strength increased and therefore a linear movement. The machining of parts is visible to the naked eye and inspires a feeling of quality and unique piece is appreciable. The finish is again impressive, a qualifier that applies completely  to brand products. Moreover, even the presentation of the box and qualitative marketing technique inspired by a famous brand hit an apple. A bit like the rates policy and distribution.

Ride on

The damper installed and the SAG set, the first impression made on our test platform is a sense of balance. You are aware that often speaks of the suspension agreement, much like a musical instrument. Here, this principle is particularly sensitive. Depreciation is again assigned to the hydraulic damper, not  to the pneumatic spring. It’s result, the damping curve seems much more linear and therefore provides linear operation and therefore constant. This results in a rear glued to the ground, providing traction while maintaining a significant depreciation permanent faculty. The multi positions lever  provide operation and very distinct and identifiable behavior very quickly. [To be continued]

Share:
  • googleplus
  • tumblr
  • pinterest

There are 12 comments

  • papaillvtt says:

    les 3 positions du levier reprennent le même genre d’intermédiare que le CTD de fox ? montée descente et plat ?

  • papaillvtt says:

    les 3 positions du levier reprennent le même genre d’intermédiaire que le CTD de fox ? montée descente et plat ?

    • Laurent says:

      les trois positions s’apparente en effet à cela, à ceci près que l’amortisseur est toujours actif, il n’y a pas de blocage et c’est d’ailleurs surprenant d’efficacité…

  • papaillvtt says:

    Ba si j’ai bien compris le principe, sur les suspension BOS c’est l’hydraulique qui gère l’amortissement et l’air le retour à l’inverse des autres suspensions.
    Et j’avais lu que bosse n’aime pas trop le blocage, il préfère travailler sur les palier de compressions pour donner de la dureté ou de la souplesse à l’amortissement !

    • Laurent says:

      Alors, pas tout à fait. En fait l’hydraulique gère vraiment la fonction d’amortissement tandis que le ressort à air gère lui à conserver l’assiette du vélo et donc maintenir la géométrie initiale, pour que le vélo conserve toutes ses qualités (maniabilité, faculté au pédalage, traction etc.) LA vrai différence par rapport a du fox, c’est que les américains en général comptent trop souvent sur les ressort pour gérer également la fonction d’amortissement. c’est plus flagrant sur les fourches, parce qu’évident. Typiquement une fourche fox a tendance à plonger au freinage (par exemple) et la première chose que l’on fait dans ce cas la, c’est d’ajouter de la pression dans le ressort à air, alors qu’on devrait en fait régler la partie hydraulique (freiner la compression en l’occurrence) mais pour des raisons toutes simple de faciliter la vie l’utilisateur (un truc typiquement ricain) on nous force à jouer avec la pression d’air (ce qui revient à contraindre un ressort mécanique) mais avec pour contrepartie de ne pas permettre à la fourche ou à l’amortisseur d’utiliser la partie hydraulique sur toute la longueur du débattement. Pour le coup je n’invente rien, se sont des propos a peut près similaires qu’a tenu Olivier Bossard il y a quelques années. et une expérience personnelle. (il suffit de démonter la cartouche hydraulique d’une fourche ou d’un amortisseur pour le comprendre). plus récemment un certain Nicolas V conseillait à un journaliste qui essayait un lapierre de rajouter quelques millilitres d’huile dans le ressort pneumatique pour contrer ce phénomène de plongée intempestive.
      j’espère avoir répondu plus clairement cette fois :-)

      • papaillvtt says:

        là c’est clair.
        mais quand on prend le temps de bien régler ça fourche on a pas besoin de sur doser en pression d’air, mois je règle le rebond et la compression basse vitesse sur ma fox et j’ai pas l’impression de “trop” plonger au freinage, et j’ai une fourche “dynamique”.

  • Fab says:

    Il n’y a que 2 position et non 3!
    Ouverture ou fermeture de la compression, qd l’amortisseur est sur la position fermée en compression il s’affaisse moins, mais n’est pas aussi ferme que le système pro pédale Fox !

    • Laurent says:

      @Fab07, tu as raison, j’ai corrigé. En fait le levier permet de régler la compression hydraulique et il propose en effet deux positions principales Soft et Hard mais rien de t’empêche de le mettre au n’importe ou sur la course du levier avec un effet sensible. Quand à ta comparaison avec le Pro-pedal de Fox, ce n’est pas la même chose, mais je n’ai pas les mêmes sensations que toi. Cela dis c’est difficile de comparer les choses si les plateformes ne sont pas les mêmes et que le pilote ne fait pas le même poids etc… je n’ai fait que livrer mes sensations, je ne détient pas la vérité absolue sur le sujet.

  • enzo says:

    quel est le débattement de l amorto bos vip’r svp

  • Leave a comment

    Want to express your opinion?
    Leave a reply!

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *